Jeux d’exterieurs surdimensionnés

Jeu de bataille.

Jeu de bataillePour 2 joueurs.
Un plateau de 800 mm par 400 mm avec des rebords tout autour, une cloison au milieu, au centre de cette cloison, une ouverture (passage), 12 palets noirs et 12 palets clairs.
Chacun choisit une couleur, se met face à son adversaire avec ses 12 pions. Chaque joueur va prendre un pion, va le presser contre l’élastique et va essayer de faire passer ce pion par le passage les 2 joueurs jouent en même temps. Le joueur qui a fait passer tous ses pions le premier dans le camp adverse a gagné.

Billard montagnard.

Billard montagnard géantPour un ou plusieurs joueurs.
Un plateau à rebord de 1500 mm de long par 400 mm de large. 14 billes et un bâton de 1200 mm.
Le jeu consiste à envoyer les billes dans les trous avec l’aide du bâton en positionnant tour à tour les billes dans le triangle tracé à cet effet. Chaque joueur joue les 14 billes. Dès que toutes les billes sont jouées, le joueur compte les points des pions qui se sont mis dans les trous. Lorsque tous les joueurs ont joués : Celui qui comptabilise le plus grand nombre, a gagné.

Billard indien ou Carrom.

CarromPour 2 ou 4 joueurs.
Un plateau à rebord avec un trou à chacun des angles, au centre : un cercle rouge, un cercle foncé, et 4 diagonales allant du grand cercle au trou de chacun des angles. Un pion rouge, neuf pions clairs et neuf pions foncés. Un gros palais foncé, un gros palais clair.
Dans le petit cercle on va disposer le pion rouge. On va positionner les pions clairs et les foncés en forme de Y en se servant des diagonales.
Chacun des joueurs choisit sa couleur et se positionne sur le côté droit ou gauche de son adversaire (on ne se met pas face à face).
A l’aide du gros palais, chaque joueur va faire glisser celui-ci sur le plateau pour déplacer les pions et essayer de les envoyer dans les 4 trous. S’il rentre ses pions il comptabilise un point pour chaque pion. S’IL rentre le pion adverse le point va à l’adversaire. S’il rentre le pion rouge ( la reine) il marque 5 points qui lui reviennent ou qui va à l’adversaire s’il a rentré en même temps le pions de l’adversaire. S’il rentre des pions adverses avec des pions qui lui appartiennent plus la reine les points de la reine sont alors divisaient par 2 .
Si un gros palais rentre dans un trou (c’est une pénalité) le point qu’on vient de marquer va à l’adversaire.

Jeu d’adresse et d’équilibre.

Jeu d'adressePour plusieurs joueurs.
Un double jeu posé en forme de tréteaux comprenant d’un côté une planche avec une multitude de trous de différents diamètres, de l’autre une planche avec un chemin découpé en forme de labyrinthe. Une boule et un support avec 2 ficelles. Le but étant de guider la boule : d’un côté, sur la planche à trous jusqu’au trou finale sans la faire tomber. De l’autre de la guider sur le chemin jusqu’au sommet sans la faire tomber dans le vide

Jeu de la grenouille.

Jeu de la grenouillePour plusieurs joueurs.
Une tablette avec 3 rebords de 100 ou 150 mm comprenant des trous, sur certains trous sont posés : une grenouille qui ouvre la gueule, 2 ponts de 80 mm de large et de 100 mm de haut, 2 arceaux. Sous la tablette un tiroir avec des compartiments, dans ces compartiments sont inscrits des chiffres qui correspondent aux trous avec leurs difficultés à les atteindre. 8 ou 10 palets plats en fer.
Chacun des joueurs va lancer les palets pour atteindre les trous. Dès qu’un joueur à terminer de lancer ses palets, il va ouvrir le tiroir et comptabiliser les points. Celui qui a le plus de points a gagné.

Jeu de foot.

FootPour 2 joueurs.
Un plateau rectangulaire, 2 extensions rectangulaires centrées sur les 2 cotés les plus étroits, un palais et 2 buttoirs. Le jeu consiste à l’aide du buttoir de pousser le palais dans le camp adverse pour marquer des buts et l’adversaire à l’aide de son buttoir essai de l’empêcher d’entrer et vis vers çà. Celui qui marque le plus de but a gagné la partie.

 

Mikado 1m.

Mikado 50 cmPour plusieurs joueurs.
Un jeu comprenant 41 baguettes de 1m de long et de diam 20 mm soit 40 baguettes comportant différentes rayures de couleurs et une baguette représentant le Mikado ;
On laisse tomber toutes les baguettes en même temps, sur une table ou parterre, chacun des joueurs doit retirer une ou plusieurs baguettes sans faire bouger les autres. SI une baguette bouge le joueur passe alors la main à son adversaire. Si une baguette est retirée le joueur la pose dans son camp. si la baguette du mikado est retiré : elle comptabilise alors 20 points et elle va aider son gagnant à retirer les autres baguettes. Lorsque la partie est finie chacun comptabilise ses points. Chaque baguette comporte une ou plusieurs rayures de différentes couleurs. Chaque baguette en fonction du nombre de rayures détermine des points. Celui qui totalise le plus grand score a gagné.

 

Jeu du MOLKKY.

Jeu de molkkyPour plusieurs joueurs.
Le principe du jeu est de faire tomber des quilles en bois à l’aide d’un lanceur appelé Mölkky. Les quilles sont marquées de 1 à 12. La première équipe arrivant à totaliser exactement 50 points gagne la partie.
Au début d’une partie, elles sont placées à environ 4 mètres des joueurs. Lorsqu’une quille a été abattue, on la redresse sur son pied (et non à la tête), numéro face à la zone de lancer, juste là où elle se trouve et sans la soulever du sol. C’est ainsi qu’au cours de la partie, les quilles s’éparpillent et s’éloignent.
Placement des quilles au départ de la partie :

Compter les points :
Pour abattre les quilles, les joueurs lancent le mölkky. Il y a deux façons de marquer des points :- si un joueur fait tomber plusieurs quilles, il gagne autant de points que de quilles abattues.- si un joueur fait tomber une seule quille, il gagne autant de points que le nombre inscrit dessus.
Exemple : un joueur vise la quille n°12 et la fait tomber seule, il marque 12 points.
s’il fait tomber la n°12 et la n°4, il ne marque que 2 points.

On comprend donc aisément que ce jeu peut faire appel tantôt à la force (faire tomber le plus de quilles en un coup) tantôt à la précision et à l’adresse. L’exemple ci-dessus montre bien qu’une petite maladresse peut faire perdre beaucoup de points !
Attention : une quille n’est considérée comme abattue que si elle est tombée entièrement sur le sol et ne repose sur aucune autre. Si elle se trouve en équilibre sur un élément de terrain naturel, souche d’arbre, racine, tronc d’arbre… elle n’est pas considérée comme tombée. Si la quille repose sur un élément artificiel, bordure en ciment, planche de délimitation de terrain… elle est considérée comme tombée au sol. Si une quille est couchée sur le sol et une autre repose en équilibre sur une bordure artificielle, il faut donc compter 2 quilles au sol, soit 2 points.
L’équipe gagnante est celle qui arrive à totaliser exactement 50 points.
Si une équipe dépasse ce score, elle retombe à 25.
Élimination : Le joueur (s’il est tout seul) ou l’équipe qui fait trois blancs consécutifs (trois lancers au cours duquel aucun point n’est marqué, ou un mordu sur la ligne de lancement) est éliminé. Bien entendu, si tous les joueurs sont éliminés avant que quiconque atteigne 50 points, le dernier en jeu a gagné.
Un tirage au sort (pile/face) détermine l’équipe qui commence la première manche. Après 2 manches, et, en cas d’égalité 1 manche partout, chaque équipe additionne ses points des deux manches. Celle qui a marqué le plus de points commence la troisième et dernière manche. En cas d’égalité lors de l’addition des points, un nouveau tirage au sort est effectué afin de savoir qui commence la troisième et dernière manche.

Jeu du Palais ou Billard Hollandais.

PalaisPour plusieurs joueurs.
Un plateau à rebord de 1500 mm de long par 400 mm de large, 30 palais clairs ou foncés. A l’intérieur, 4 compartiments d’un côté sur 400 mm de long et à l’autre extrémité à 400 mm du bord une planchette. Le but étant de faire passer les 30 palais par les 4 portes en se positionnant juste avant la planchette celle-ci pouvant servir à poser les palais. Devant les 4 cases des points sont notés. Le joueur qui remplit 4 cases
marque 20 points ensuite si les cases ne sont pas complètes les points s’additionnent devant chaque passage. Celui qui fait le plus de points a gagné.

Jeu de Quille.

Jeu de quillePour plusieurs joueurs.
9 quilles en bois dur de diam 60 mm par 500 mm de haut, 2 boules diam 120 mm.
Le but étant, de lancer les 2 boules et de faire tomber toutes les quilles. Les quilles sont relevées après chaque joueur. Celui qui fait tomber toute les quilles a gagné. S’il ressort plusieurs gagnants alors ils seront départagés en rejouant une 2ème ou 3ème fois.

Jeu du Roi.

Jeu du roiPour plusieurs joueurs.
Un plateau à rebord comprenant : 12 quilles dont un roi, une toupie avec une ficelle. Des compartiments dont les passages sont découpés de la forme de la toupie. A une extrémité, une encoche, et une butée d’arrêt.
L e but du jeu étant de faire tomber le maximum de quille à l’aide de la toupie et de faire tomber le roi enfermé dans son palais. Pour cela il faut enrouler la ficelle autour de la toupie, positionner la toupie contre la butée d’arrêt et tirer un coup sec la ficelle. La toupie va alors se déplacer et faire tomber les quilles en passant par les passages à cet effet. Lorsque la toupie s’arrête on compte les points marqués sous chacune des quilles. Celui qui comptabilise le plus grands nombres de points a gagné.

Jeu de Kulbutt.

KulbuttPour plusieurs joueurs.
Un jeu de construction en forme de morceaux de sucres grands format avec des différentes essences de bois pour occuper les jeunes enfants et développer l’imagination des plus grands et des adultes.